Vivaces en terre pourrie | 404factory
Terminé

Vivaces en terre pourrie

2
0
Bryan, un ancien éboueur franciscanais, tombe sur le cadavre d’un petit garçon innocent. Quinze ans plus tôt, un virus qui a décimé toute la population l’a obligé à s’exiler sur l’île d’Alcatraz avec quatorze survivants comme lui, donc le lot de suspect n’est pas très élevé. Ayant toujours eu la phobie de la mort, Bryan est profondément déstabilisé par cette découverte et cela lui rappelle comment il a vécu l’apocalypse à ses débuts. Combien il n’arrive pas à digérer l’extinction de toute chose.

On assiste alors aux balbutiements d’une pandémie, qui, bien vite atteint son apogée et signe la fin du monde. Tout cela du point de vue thanatophobe de Bryan. La morsure du premier être infecté, la propagation d’abord lente d’une maladie où l’humain meurt pour ensuite renaître avec une soif de chair fraîche, puis son explosion partout dans le monde, la panique qui s’empare des citoyens, etc. Quand vient le temps d’agir, Bryan tente tant bien que mal de se redresser la colonne. Homme au grand cœur, il recueille des survivants qui n’ont pas encore quitté San Francisco pour leur proposer son plan de secours un peu hasardeux qui consiste à aller se réfugier sur l’île.

C’est ainsi qu’il parvient à sauver sa peau, grâce à l’entraide de sa famille reconstituée, et qu’il trouve un sens à sa nouvelle vie.

Mais voilà qu’un assassinat dans leur minuscule communauté vient tout chambouler. Réalisant qu’il ne connaissait peut-être pas assez les membres de son groupe, Bryan les interrogera un à un, pour trouver le coupable, certes, mais aussi pour éviter que cela se reproduise. Et peut-être beaucoup pour faire la paix avec ses démons qui n’ont cessé de grouiller en lui et autour de lui.
Chapitre (1)