Prologue : la naissance d'Aphrodite | 404factory
La naissance d'Aphrodite

Prologue : la naissance d'Aphrodite

Nicholas jura une nouvelle fois dans sa barbe. Il venait de constater les dégâts causés par la tempête de la veille. Et quelle tempête ! Elle n'avait rien épargné, pas même l'abri des cochons. Deux mois entiers qu'il avait passé à leur construire de quoi passer la nuit en sûreté, pour être balayé en une heure à peine ! Certaines bêtes avaient dû s'enfuir dans les bois proches, probablement dévorées par des gobelins, désormais ! Et comme si cela n'avait pas suffit, le champ de blé se retrouvait désormais inondé, rendant toute récolte impossible.

Le fermier ne cessait de marmonner des mots durs, se désespérant d'avance d'annoncer la triste nouvelle à sa femme Ariane. Les jours courbaient de plus en plus le dos de la pauvre femme, à force de lessiver le linge et labourer la terre pour aider son mari. Les temps devenaient durs, et les taxes ne cessaient d'augmenter. Bientôt, le couple allait devoir céder leur ferme au roi, connu pour être impitoyable.

Nicholas secoua la tête, faisant voleter sa tignasse broussailleuse, avant d'arriver sur la plage. Il se laissa alors envahir par de doux souvenirs : une dizaine d'années auparavant, il avait acheté cette ferme pour la simple raison du paysage pittoresque qui s'y trouvait en contrebas. La vue de la mer d'un bleu lapis-lazuli tout au long de l'année avait charmé Ariane, et Nicholas, fou d'amour pour sa femme, était prêt à tout pour la combler. Même si aujourd'hui tout n'était plus que désillusion.

Serrant les mâchoires, Nicholas commença à remonter les dunes de sable quand une étrange forme attira son regard. Il s'avança sur la plage, méfiant, avant de découvrir avec stupeur l'objet de sa curiosité.

Une sublime jeune femme aux cheveux flamboyants était étendue sur le dos. Sa peau était d'une blancheur immaculée, sous le sable qui la recouvrait en grande partie. Ses cheveux d'or ondulaient gracieusement autour de son visage. Sa main gauche était ramenée sur sa féminité, comme en un geste inconscient de pudeur. Pour compléter le sublime tableau, un minuscule coquillage cachait son téton à découvert, l'autre étant camouflé par une longue mèche de cheveux.

Bouche bée, Nicholas se frotta les yeux. Il ne rêvait point, il avait devant lui une créature tout droit sortie des rêves les plus sensuels. Il s'approcha timidement, se pencha sur elle, et constata que le souffle s'échappait régulièrement d'entre ses lèvres pulpeuses. Malgré tout, il ne put s'empêcher de s'interroger : comment une si belle femme avait bien pu échouer ici, sur l'île de Chypiria ? Il n'y avait rien autour d'elle pouvant supposer qu'elle avait réchappé d'un naufrage. Peut-être était-elle un signe du destin, rien de moins.

Alors, Nicholas détacha sa cape élimée de ses épaules, en recouvrit le corps de la jeune femme, avant de la soulever délicatement. La belle laissa échapper un léger gémissement, puis un soupir. Ému, le fermier se dirigea vers sa maisonnée d'un pas assuré en murmurant doucement :

- Là, tout va bien. Nous allons prendre soin de toi... Belle Aphrodite.


Envie de faire une pause,
ou d’être averti des updates ?

Encourage l’auteur en lui laissant un like ou un commentaire !

Portrait de Anonyme
Portrait de Vanessa Berger
Ce début d'histoire s'annonce prometteur pour la suite ! Je file de suite lire le chapitre 2 !!
Portrait de Anouk Coquelle 0
oui !!! très intéressant. J'ai hâte de voir comment va évoluer se monde et ses personnages.