Prologue | 404factory

Prologue

Cette nuit-là, personne ne put fermer l’œil. Cette nuit-là, les rayons de la lune furent fendus de milliers d’ombres filant dans le ciel. Cette nuit-là, le bruissement du vent entre les hauts murs à pans de bois fut couvert d’une mélodie funeste. Cette nuit-là, une odeur de suie, une odeur de mort, envahit les rues paisibles de la cité.

Cette nuit-là, le vol des corbeaux tint ses spectateurs en haleine.

Envie de faire une pause,
ou d’être averti des updates ?

Encourage l’auteur en lui laissant un like ou un commentaire !

Portrait de Anonyme