Prologue | 404factory
Dans ma tête

Prologue

Du blanc. Une lumière blanche. 

Tout autour d'elle, il n'y a qu'un vide blanc. 

Elle avance au hasard, posant ses pieds sur un sol invisible, n'ayant comme seul guide que cette lumière qui brille au loin.

Ses pas sont de plus en plus léger.

Elle ne sait pas depuis combien de temps elle est ici. Une minute, une heure ou peut-être une année. 

Tout son être ne pense qu'à une chose, atteindre cette tâche lumineuse. 

Chaque pas l'éloigne un peu plus de son passé. Tout ce qui l'empêchait de vivre, tout ce qui la retenait, la déchirait disparaît au fur et à mesure de sa traverser.

Plus elle avance, plus la lumière s'intensifie et plus ses souvenirs s'effacent.

Elle ne pense plus à ce qui s’est passé. Toutes ses pensées lui échappent. 

Elle oublie jusqu’à ce visage, ce regard. Le regard de qui ? Elle ne sait plus. Elle ne voit plus que cette lumière. Cette lumière qui lui aspire tous ses souvenirs, ceux qu’elle veut oublier, ceux qu’elle veut garder.

Une sensation étrange envahi son corps. Quelque chose qu'elle n'avait jamais ressenti. Une douce chaleur lui effleure la peau. En regardant cette lumière, elle n'est pas aveuglée, au contraire, celle-ci est douce. La liberté, la paix, le bonheur, toutes ces choses qu'elle pensait inaccessible, était finalement là.

Pourtant, elle sent que quelque chose la retient encore. Un sifflement dans ses oreilles, une voix qui crie son nom au loin. Alors, elle se retourne, une toute dernière fois. Cette fois elle ne reviendra pas, elle le sait.

Un sourire se dessine sur son visage, accompagné d'une larme qui coule le long de sa joue.

Pour la première fois depuis longtemps, elle est heureuse. Elle sent la larme rouler sur son visage, puis la regarde tomber dans le vide et avec elle, le dernier de ces souvenirs.

 Alors, elle reprend sa marche et s'évapore dans la lumière.



Envie de faire une pause,
ou d’être averti des updates ?

Encourage l’auteur en lui laissant un like ou un commentaire !

Portrait de Anonyme
Portrait de Lyn Hellénore
Je rejoins les commentaires enthousiastes qui ont précédé le mien. Autant sur le fond je ne peux absolument rien dire parce qu’il ne se passe pour ainsi dire « rien » et c’est voulu, mais la forme est très entraînante.

Je vais juste chipoter sur le tout début parce que j’ai dû relire deux fois « Une lumière. Une lumière blanche. Si blanche. Trop blanche. En la regardant, elle n’est pas aveuglée. Au contraire, celle-ci est douce. Si douce. Trop douce. ». Alors on apprécie les répétions et les gradations, mais c’est ton emploi de « celle-ci » que je trouve un peu douteux : pour moi quand on dit « celle-ci » c’est qu’on reprend le dernier groupe féminin singulier dans le texte pour éviter de le renommer. Or, le dernier groupe qui revient avant « celle-ci » c’est « elle » alors que tu veux dire « la lumière ».
Portrait de Shan
Ah, j'adore ce type de début, court et mystérieux, qui donne tellement envie de lire la suite. C'est très bien écrit, mais j'aurais un peu plus espacé pour faire plein de petits paragraphes, histoire de ralentir un peu le rythme :)
Portrait de Elsa
Merci pour ton commentaire ! J'espère que la suite te plaira aussi ! Je prends note de ton conseil :)
Portrait de Fabrice Claude
Un bon prologue. J'aime beaucoup ce genre de narration. En plus ce n'est pas trop long.
C'est intriguant.😉
Portrait de Elsa
Merci pour ce commentaire ! Je suis contente que ça t'ai plu !
Portrait de Nausicaa
Un très bon début qui donne envie d'en savoir plus.
A mon avis, les premières phrases sont est un peu trop hachées ce qui coupe le rythme de la lecture. Autrement ce début très mystérieux m'a beaucoup intriguée.
Portrait de Pluie
Ce prologue est très intriguant ! Tu as une belle plume, légère et fluide et la répétition de certains mots permet de mettre l'emphase sur certains éléments (lumière par exemple). Enfin, je trouve que ce prologue promet beaucoup de choses pour la suite !
Portrait de Elsa
Merci beaucoup ! C'est super gentil ! J'espère que le suite te plaira aussi !
Portrait de Zoééé
Rien qu'au prologue, j'ai de suite envie de connaitre la suite et c'est avec grand plaisir que je le ferai ! Réel bon début d'histoire ;)
Portrait de Elsa
Merci ça me fait très plaisir ! J'espère que la suite te plaira aussi !!
Portrait de Emilie Porcq 0
Ce prologue est très intriguant, on a envie d'en savoir plus sur la suite de l'histoire ! Le mystère est vraiment présent, la répétition de certains mots (tels que "lumière") montre son importance pour la suite, et c'est très intéressant !
Portrait de LiifHana
Je viens donc jeter un œil à ton histoire ^^ cette préface donne envie, comme elle ne dévoile rien on se demande de quoi ça va parler donc ça entraîne dans la suite, ce qui est une bonne chose :)
Je trouve ton utilisation des répétitions (bien que voulu) un peu lourde, c'est bien pour accentuer un effet mais quand il y en a trop ça devient un peu dur à lire je trouve. Je fonce voir ce que donne la suite ^^
Portrait de Şhikนrค-¢hคຖ ぢ波汚
l'écriture est bonne et agréable, le fait que tu dises plusieurs fois le même mot en changeant juste un petit truc ne peut peut être pas plaire à tout le monde mais en tout cas moi ça me plait ! Juste le fait que tout parait vague, qu'on ai des détails sans trop en avoir est agréable, bonne continuation !
Portrait de Elsa
Merci beaucoup pour ton commentaire très gentil et ta lecture !
Portrait de Loxiane LOPES
Coucou !
Je viens de lire ce prologue et je le trouve super intéressant, mystérieux et j'ai envie de continuer. Donc, bravo ! Avec un petit prologue de quelques lignes tu as réussis à me donner envie de tout lire !
Cependant, je pense (ce n'est que mon avis) que tu as légèrement de difficulté à exprimer le "réveil en douceur", tu as légèrement du mal a exprimé le tatonement. Voici mes conseils pour ceci (bien, que, moi aussi, j'ai du mal avec ça ^^') : essaye de décrire ses sensations, (les mains moites, son corps lourd etc), tente aussi de parler de ses pensées (par exemple des mots, anecdotes qui lui reviennent à l'esprit peu à peu), essaye aussi de citer ce qu'elle entend et voit (par exemple un long sifflement aigu dans ses oreilles et une lumière blanche qui s'intensifie) tout ça très lentement. Ensuite, tu peux accélérer les choses.

Deuxième chose, quand tu veux donner le sentiment de rapide (que tout va vite), minimise les détails car tout va vite, on a normalement pas le temps de tout comprendre, tout analyser, et cela laisse le bénéfice du doute.

En tout cas c'était un super prologue, qui annonce une superbe histoire, bravo !
Portrait de Elsa
Merci beaucoup pour tout ces supers détails ! Je vais essayer de les prendre en compte pour améliorer mon écriture !
Portrait de Isahorah Torys
Coucou ^^ je viens jeter un œil à ton écrit. J'aime ce prologue très mystérieux empli de confusion. Seulement si je peux me permettre un petit conseil ; je comprends la volonté d'intensifier le trouble par la répétition, quoique là je trouve que cela fait un peu trop. je m'explique, rien que dans la première ligne tu répètes 4 fois le mot blanche, hors tu pourrais intensifier ce paragraphe, cette notion de confusion même si tu remplaces un ou deux "blanche" par un autre mot comme immaculée par exemple. Après ce n'est que mon avis personnel et tu as parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi. Même si elles sont voulus, et parfois nécessaire, certaines répétitions peuvent donner de la lourdeur. Surtout que ça donnerait un côté un peu plus onirique à ce passage si tu l'imageais un peu ^^
Portrait de Elsa
Merci beaucoup ! Je vais réfléchir à comment arranger ça pour éviter l'effet de lourdeur ! Je vais suivre ton conseil !
Portrait de S. L. Pennyworth
Bonne mise en bouche. On est tout de suite happée par le personnage... Super ! 😊
Portrait de Chloé Grasset 0
Très bon début j'adore!!!
Portrait de Elsa
Merci beaucoup !
Portrait de Axelle C.
Un bon début !
Portrait de Elsa
Merci !
Portrait de Lillule
Une bonne préface. J'aime bien ce genre d'écriture rythmée ! Je lirai la suite :)
Portrait de Elsa
Merci beaucoup ! J'espère que la suite te plaira. Et dans le cas contraire n'hésite pas à me dire pourquoi !