Prologue | 404factory
Chroniques d'une éternité : Survivre

Prologue

Il était une fois, dans un univers immense peuplé d'esprits gardiens, une petite sphère de pierre, grise et terne, qui semblait oubliée de tous.

Les planètes autour d'elle étaient gigantesques et réclamaient beaucoup d'attention aux esprits.

Cependant, un jour, une toute jeune gardienne vint à passer dans ce coin reclus de l'espace. Elle s'émerveilla immédiatement devant les possibilités que lui offrait cette boule sans vie.

Elle retroussa donc prestement ses manches et se mit au travail.

Contrairement aux autres esprits, elle décida de laisser une liberté totale à l’évolution de sa planète, n’intervenant qu’en cas d’extrême nécessité dans son développement. Elle plaça donc uniquement une petite pousse verte au sommet de sa future planète et lui insuffla la quasi-totalité de ses pouvoirs de gardienne.

Il lui en restait juste assez pour garder un œil bienveillant sur sa petite sphère.

Plusieurs centaines d'années passèrent sous la contemplation assidue de la jeune gardienne.

La petite pousse était devenue un arbre majestueux et immense. Ses racines étaient si grandes et gorgées de pouvoir que la vie était apparue sur pratiquement toute la surface de ce qui avait été un petit rocher rond et insignifiant.

Le gris triste qui en recouvrait la surface s'était métamorphosé en de magnifiques nuances de vert et de bleu luisants sous les rayons de l'astre solitaire.

L'arbre avait parfaitement rempli sa mission et la planète était à présent peuplée de centaines, voire même de milliers, d'espèces animales et végétales.

Parmi toute cette vie, une espèce animale attira de plus en plus l'attention de la gardienne. Elle décida de les appeler : Humain. Les "humains" se développaient bien plus vite que les autres créatures et prirent rapidement possession des lieux.

Comme pour toutes les créatures, la quasi-totalité des humains furent dotés de magie et de la possibilité de s'en servir.

Mais les humains étaient avides de pouvoir. Aussi la magie provoqua-t-elle rapidement des conflits et de multiples pertes.

La gardienne prit donc la décision d'interférer dans le développement de sa chère planète. Elle se matérialisa à travers les rêves et se présenta aux humains pour faire cesser les querelles et, au milieu des esprits des morts, elle désigna plusieurs personnes qu'elle jugeait apte à remplir des missions de la plus haute importance.

Une femme d'une douceur incroyable, morte en donnant la vie, reçut l'ordre de veiller sur un endroit où les esprits purs pourraient se reposer avant de revenir sur la planète sous une autre forme. Elle devint Calypso, protectrice du paradis.

Un homme au fort caractère, assassiné par un rival, fut, quant à lui, désigné pour garder l'endroit où seraient enfermés ceux qui ont commis un crime sans s’en repentir, jusqu'à ce que leur faute soit expiée et qu'ils puissent revenir sous une autre forme. Il devint Méphisto, maître de l'enfer.

Un jeune couple, mort dans l’attaque de leur village, eut pour mission de guider les morts vers leur nouvelle demeure. Ils devinrent Némésis et Thanatos, les passeurs.

Et enfin, une jeune femme possédant d'immenses pouvoirs, morte au front à seulement seize ans, accepta le rôle le plus important. Elle devait maintenir l'équilibre entre les forces et juger les esprits défunts afin de leur ouvrir la porte qui correspondrait à leur vie planétaire. Elle devint Sabaki, la juge suprême.

Ainsi l'ordre revint et la petite planète reprit son développement. Il fut établi, avec l’aide de la gardienne, que l’an zéro serait le début de la première civilisation sédentaire, et ainsi les calendriers furent synchronisés.

Plusieurs centaines d'années plus tard, alors que les hommes avaient assimilé les noms et les rôles de ceux que la gardienne avait choisie, et malgré la précédente intervention de cette dernière, quelques hommes, qui n'avaient pas retenu les leçons de leurs ancêtres, décidèrent de faire revenir Calypso et Méphisto parmi eux. Après plusieurs tentatives infructueuses, ayant détruit les réceptacles des esprits, ils choisirent des corps plus solides. Ils enlevèrent un jeune prince puissant et fougueux et une belle vampire, fille du premier de cette vieille espèce.

Le sort fonctionna parfaitement, et grâce à un vicieux stratagème, ils parvinrent à unir deux des esprits les plus puissants que la planète ait porté.

Sabaki, la juge, parvint seulement à empêcher les fous de prendre possession de l'enfant qui était né de cette union bien trop puissante et contre-nature.

La gardienne l'aida à ramener les esprits de Calypso et Méphisto vers leur plan et elles punirent sévèrement les fous qui avaient commis cette faute inexcusable.

La véritable puissance de l’enfant fut dissimulée et la vie reprit son cours.

Puis, un jour, le jeune prince, traumatisé par cette expérience, devint roi et le sort de tout un peuple bascula.

Envie de faire une pause,
ou d’être averti des updates ?

Encourage l’auteur en lui laissant un like ou un commentaire !

Portrait de Anonyme